10
Juil

Pourquoi choisir un broyeur de végétaux à rotor ?

Pour réduire au minimum les déchets végétaux et pour éviter de remplir inutilement les bacs à déchets, les broyeurs de végétaux sont très pratiques. C’est un outil de jardinage assez répandu. Pour mieux comprendre le fonctionnement du modèle à rotor, suivez ce dossier.

Le rotor du broyeur de végétaux

Le rotor d’un broyeur de végétaux est équipé d’un cylindre avec des lames coupantes. Ces dernières tournent vers l’intérieur à environ 40 tours par minute pour écraser et couper tous les déchets végétaux. Une lame de compression aide ce mécanisme à mieux fonctionner. En raison de la puissance de ce mécanisme, ce type de broyeur peut supporter des branchages jusqu’à 40 voire 45 mm de diamètre.

Les avantages des broyeurs de végétaux à rotor

Ce type de broyeur et son principe d’écrasement et de coupe combiné sont très performants. Il dispose également d’un système de débourrage facile puisque les broyeurs à rotor sont tous dotés d’une fonction d’inversion de la rotation du rotor. Le broyage de branche se fait également en silence avec ce matériel, contrairement aux broyeurs à turbine par exemple. Ses dimensions légères et compactes sont aussi très pratiques.

Les inconvénients des broyeurs de branches à rotor

La vitesse de rotation du rotor est assez faible puisque le débit de branches n’est pas important. Contrairement à un broyeur à disque qui tourne à plus de 2000 tours par minute, le rotor lui ne tourne qu’à environ 40 tours par minute. Le rotor dispose également d’une petite trémie d’alimentation, ce qui limite le diamètre des branches supportées. Enfin, il est moins adapté aux matériaux mous, c’est pourquoi il n’est pas conseillé de broyer des déchets frais avec cet appareil.