28
Sep

Le paillage : comment faire et quel broyeur ?

Les avantages du paillage sont nombreux. Il permet non seulement de recycler vos déchets de jardin, mais aussi d’économiser de l’argent en n’achetant plus votre paillis. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment fabriquer votre propre paillage et de choisir quel type de broyeur est le plus adapté.

Le choix des végétaux pour le paillage

Les activités de jardinage génèrent plusieurs types de déchets végétaux, par exemple lors du taillage des haies, de celles des arbres ou du nettoyage du potager. Heureusement, paillis de gazon, de fougère, de petits déchets de tonte, de bois raméal fragmenté ou de compost avant maturation, il existe plusieurs types de végétaux pour faire un paillis. Ainsi, afin d’optimiser ces déchets, vous pouvez les utiliser pour faire du paillage. En effet, tous les déchets végétaux sains peuvent service de paillage. Pensez toutefois à trier les déchets pour assembler les plus ressemblants et à ne mettre que les déchets sains.

Le choix du broyeur végétal

Pour obtenir un broyat fin et réaliser un paillage, optez pour un broyeur à disque porte-lames. Par contre, un broyeur à rotor ou à turbine est plus conseillé pour le compostage. Choisissez également votre broyeur en fonction de sa maniabilité, de son poids, du bac de récupération. Ces options permettent une utilisation plus fluide et une meilleure maniabilité. Privilégiez un format compact pour faciliter le rangement, sauf si vous êtes un professionnel disposant d’un grand hangar ou d’un énorme dépôt. Enfin, pensez aussi à déterminer le niveau sonore adapté. En effet, certains modèles sont plus bruyants que d’autres. Faites un essai pour voir celui qui vous convient le plus.

N’oubliez pas vos équipements de sécurité pour utiliser un broyeur dans les meilleures conditions.